NANTES EN commun·e·s

Pour nous réapproprier

nos villes & nos vies

retrouver une capacité d’agir sur la ville,

faire naître une politique du quotidien.

Parce que nous sommes capables de dessiner la ville que nous voulons, nous nous rassemblons pour comprendre, discuter, débattre à propos de Nantes et de son avenir.

Comprendre la ville

Acquérir collectivement des connaissances sur le fonctionnement de la ville, ses habitants, et nos lieux de vie.

Chercher des exemples inspirants

Aller voir ce qui se passe ailleurs, les dynamiques similaires à l’œuvre en France et dans le monde.

Favoriser les communs

Accompagner l’émergence de communs qui vont dans le sens d’une réappropriation de la ville : lieux partagés, jardins communaux, ateliers communaux.

U

Analyser de manière critique

Développer un regard critique sur la ville, un regard orienté et nourri par des conférences et des enquêtes collectives sur un sujet.

Imaginer des alternatives

Sur la base d’un diagnostic critique, réfléchir ensemble pour proposer d’autres manières de faire la ville et de ménager nos espaces de vie.

Bâtir un commun politique

Construire un espace partagé centré sur une politique du quotidien, qui fasse du lien entre les habitant·e·s, les associations, les syndicats.

démarchandiser la ville,

bâtir du commun

Ce à quoi on s’oppose

Nous voulons résister à la marchandisation croissante de nos villes en nous réappropriant nos vies, par des actions et des décisions communes.

Nous refusons que nos villes et nos vies soient placées entre les mains d’experts et nous échappent.

Ce qu’on veut construire

Nous voulons retrouver une capacité d’agir collective sur notre territoire, la possibilité pour ses habitant·e·s d’en prendre soin en commun.

Nous voulons construire une ville du bien-vivre, où l’on puisse vivre sans être riche, et une ville où l’on puisse vivre tout court car elle respecte notre santé et nous nourrit .

Ce qui se fait ailleurs

À Barcelone, Saillans, Notre-Dame-des-Landes… les communs essaiment en Europe et dans le monde, ouvrant l’horizon des possibles.

Au nord de Nantes, des paysans ont repris la main sur leur territoire pour y favoriser une agriculture saine, la biodiversité et des modes de vie adaptés à ces défis. A Barcelone, les habitants et les associations, lassés de perdre leur droit au logement au profit de la spéculation immobilière, se sont révoltés contre les expulsions.

À nous la ville !

en ce moment

Nous avons Nantes en commun: construisons-la ensemble

Nous, Nantaises et Nantais, avons un point commun: Nantes. En tant qu'habitantes et habitants nous vivons la ville et la faisons vivre et, face aux défis de notre époque et aux enjeux du quotidien, nous considérons être les plus légitimes et aptes à décider nous-mêmes...

contactons-nous