Nous ne voulons plus être de simples consommateurs passifs, mais reprendre la main sur nos vies et sur les réponses à nos besoins essentiels. C’est pour cela que nous voyons les projets que nous portons comme des leviers pour la réappropriation habitante, l’autonomie collective et l’écologie populaire.

Ecologie et démocratie doivent aller de pair : qu’est-ce que nous voulons ? De quoi avons-nous besoin ? De quoi pouvons-nous nous passer ? C’est à nous de le définir, collectivement.

Soutenons les habitantes et les habitants qui s’organisent et se réapproprient leur lieu de vie. Soutenons celles et ceux qui inventent des modèles basés sur la coopération et l’entraide.

NOS PROPOSITIONS

1.Garantir une nourriture de qualité, bio et locale dans les cantines des collèges et des EHPAD grâce à la régie agricole départementale qui mettra en relation les cantines avec les agriculteurs et prendra en charge la logistique de l’approvisionnement. 

2. Soutenir la création de communs habitants, sur le modèle de nos projets de fournisseur d’énergie associatif, de café ou de coopérative alimentaire.

3. Soutenir les projets énergétiques citoyens qui développent des moyens de réduction de la consommation d’énergie et de production locale d’énergie renouvelable.

4. Ouvrir des lieux de convivialité et des espaces consacrés à l’invention de nouvelles façons de faire la culture, l’économie et la politique au cœur de nos quartiers et de nos villages.

Lire +  VELO