Enquête de Quartier : Centre-ville

Petit compte rendu de ce que les voisin·es se sont dit lors des premiers porte-à-portes et lors de la déambulation dans le quartier. Dans un but de réappropriation de celui ci ! Les discussions sont l’occasion de faire un diagnostic de ce qui s’y passe de bien et de moins bien et des idées créatives à mettre en place, pour retrouver de la capacité d’agir !

Doléances 

A la suite de plusieurs porte-à-portes et déambulations dans le quartier, nous avons pu recueillir les principales doléances des habitants sur leur quartier :

 -“la rénovation du patrimoine : top (Chateau)”
    -” A Commerce, c’est dangereux. La sécurité se dégrade”
    -“Il y a trop de contrôle de police!”
    -“Les transports sont trop chers”
    -“On ne décide pas des grands projets”
    -“Ramassez vos déchets !!!”
    -“Les Hommes naissent libres et égaux en droit…peu importe la taille du portefeuille !!!”
    -“Manque de sécurité à Commerce”
    -“Sécurité – – – Ecologie + + “
    -“J’adore Nantes”
    -“Tous les avantages de la ville et de la campagne. Ville accueillante”
    -“Beaucoup de culture et beaucoup de chose à voir”
    -“Pas assez d’endroits pour se poser et partager”
    -“Les gens ne se connaissent pas”
    -“Espaces verts ++”
    -“Trop de violences gratuites, entre et contre les citoyens”
   – “Cultures + artistes TOP”
    -“Des agressions gratuites”
    -“La police tue. Trop de flics en ville”
    -“Faire de Commerce une belle place”

Diagnostic

 Quartier très fréquenté, quelque soit l’heure.

Les services publics sont en retrait (Poste Decré qui ferme, poste de police longtemps fermé…)

Certains endroits sont peu appréciés des habitants, surtout la nuit (place du Commerce)

 

Inspirations

Propositions

 CRÉER UNE MAISON DE LA NUIT À COMMERCE, UN NOUVEAU LIEU REFUGE
Un lieu ouvert 24/24h avec des équipes de professionnels et de bénévoles qui feront de la médiation et viendront en aide aux personnes dans le besoin. En plein Commerce, la Maison de la Nuit assurera une présence rassurante, un point pour sécuriser les personnes qui passent, un lieu où on pourra trouver refuge. Des femmes qui se sentent en insécurité pourront être raccompagnées. Les personnes médiatrices pourront intervenir en cas de situation de harcèlement ou d’agression. Les personnes médiatrices seront formées à l’écoute et à l’identification des discriminations et agressions qu’elles soient sexistes ou non.

Recruter des médiateurs

Recruter des médiateurs, présents sur le terrain à toute heure pour prévenir les violences et répondre aux sollicitations.

 

 

 

 

Enquête commencée le

17 septembre 2019

Discussions organisées le(s)

13 octobre 2019

Témoins invités le(s)

à venir

Ateliers pour imaginer des propositions & actions le(s)

à venir

Moment de convergence le(s)

à venir

Prochaine action le(s)

à venir

Enquête quartier Centre-ville

Nous contacter

14 + 15 =

enquêtes liées

À venir