Les 14 et 15 janvier 2019, sur le quai Henri Barbusse, les opérations de réaménagement débutent par la destruction d’arbres qui faisaient, selon les passants croisés, “tout le charme du quai”. “Mais pourquoi font-ils ça ?” “C’est pour la piste cyclable ?” “Est-ce qu’on a été concertés ?” “Avec toute la pub sur la nature en ville qu’ils font !” Triste spectacle en tous les cas…

Concernant l’existence d’une consultation préalable des riverains, la réponse est “oui, mais…” : une consultation a bien eu lieu sur le projet, mais avec de beaux visuels où les arbres sont toujours bien là ! Mais si on avait été attentifs, on aurait pu lire au détour d’une phrase de l’un des documents que “l’alignement d’arbres étant dans un état phytosanitaire dégradé, (…) une réflexion est ainsi menée sur son renouvellement.”

Pour l’anecdote historique, Henri Barbusse (1873-1935) fut le “Zola des tranchées” et la gloire littéraire du parti communiste, à partir de son adhésion en 1923, avant Louis Aragon. Il consacra sa vie à la défense de la paix et accumula les créations de mouvements contre le fascisme…”[1]
Ceci explique peut-être cela : l’heure du renouvellement a sonné, pour ces vieilles gloires de la politique comme pour ces vieux arbres qui ne sont plus bons qu’à faire du bois de chauffage.


[1] Nantes, Histoires de rues, Stéphane Pajot.

Documents complémentaires :
https://www.nantesmetropole.fr/institution-metropolitaine/institution/debut-2019-l-axe-velo-se-prolongera-le-long-de-l-erdre-institution-95913.kjsp
https://www.nantesmetropole.fr/medias/fichier/schemaxeveloerdre_1508849546857.pdf?INLINE=FALSE

https://www.nantesco.fr/files/live/sites/nantesandco/files/contributed/malakoff-saint-donatien/amenagement-dun-axe-cyclable-sur/CR-Amenagement-cycle-Erdre-Atelier1-VF.pdf

Lire +  La Cafète de Bellevue